Vous êtes ici :

Accueil>Emilie(s)

Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

Emilie(s)

De novembre 2016 à septembre 2017, la Communauté de Communes du Lunévillois rendra hommage à une femme exceptionnelle, une femme qui a marqué l'Histoire de notre territoire, une femme qui excellait dans de nombreux domaines : les sciences, les arts, les lettres mais aussi l'ameublement intérieur, les bijoux, la musique...

Emilie du Châtelet, née en 1706, est morte et enterrée à Lunéville le 10 septembre 1749 a laissé une trace indélébile sur le territoire.
A travers une exposition d'envergure et la reconstitution d'un opéra d'époque mais également grâce un cycle d'animations aussi riche que varié, la CCL souhaite transmettre au public l'univers de cette femme si moderne pour son époque.

Sa vie et ses passions vous emmèneront à travers le Siècle des Lumières, à la cour de Lorraine, à Lunéville.

"Emilie(s)", c'est

 Une exposition  Un opéra  Un cycle d'animations

 

 "Jamais une femme ne fut si savante qu'elle, et jamais personne ne mérite moins qu'on dît d'elle : c'est une femme savante [...­] Elle ne parlait jamais de sciences qu'à ceux avec qui elle croyait pouvoir s'instruire, et jamais n'en parla pour se faire remarquer."

Voltaire.

 

Emilie(s), une exposition

De mai à septembre 2017

Vivre au temps d'Emilie du Châtelet, découvrir l'univers riche et raffiné du XVIIIème siècle, les jardins de l'époque, la mode, l'art de recevoir... Cette exposition vous replongera dans le "Lunéville des Lumières".

Grâce à l'inventaire acquis par la collectivité en 2012, vous découvrirez Emilie sous ces différentes facettes, toutes plus étonnantes et passionnantes :

  • Emilie, la femme « de Sciences "

Elle sera symbolisée par sa grande traduction de Newton et les recherches scientifiques  et mathématiques qu’elle a réalisées.

De nombreux objets scientifiques seront exposés : sphère, microscope, mappemonde, livres rares de son époque, écrits, dessins, et tant d’autres choses...

Vous découvrirez également la reconstitution d’un cabinet des sciences : de magnifiques prêts d’objets scientifiques du XVIIIè siècle, des cartes, le tout dans l'esprit si particulier de l'univers des Lumières.

 

  • Emilie, la femme « des Arts » :

Emilie est une femme d’intérieur et de décor. Elle aménage son château de Cirey-sur-Blaise, aujourd’hui en Haute-Marne, ainsi que ses jardins. Une reconstitution de cet aménagement sera réalisée au sein des jardins de l’Hôtel abbatial.
Elle s’approvisionne chez les marchands merciers de Paris et de Lunéville, elle achète mille choses, raffinées et à la mode. Ses inventaires acquis par la CCL et présentés pour la première fois au public, ouvriront les portes de toutes ses passions esthétiques : porcelaine de Meissen, porcelaine de Saint-Cloud, faïence fine de Lunéville, de Niderviller, argenterie, tissus, meubles de grands ébénistes, tableaux, gravures, livres.....

Un cabinet de toilette, des cuisines, un frutier, une chambre... Pénétrez dans les appartements d'Emilie au temps de Louis XV et du Roi Stanislas.
 

  • Emilie et la musique : 

Au cœur de l’hôtel Abbatial sera reconstitué un salon de musique du XVIIIè siècle avec instruments d’époque parfaitement utilisables et concert de clavecin. Admirez un très rare clavecin Franco Flamand ainsi qu’un  clavicorde et tant d’autres instruments...

Cette facette d'Emilie prendra également tout son sens grâce à l'exceptionnel travail de reconstitution de la "Pastorale d'Issé" au sein de laquelle Emilie du Châtelet possédait le rôle principal.

Cet opéra de l'époque entièrement traduit et adapté, sera présenté en juin 2016 (plusieurs représentations). 

  • Emilie, la femme « à la pointe de l’élégance »

Grande consommatrice de mode, en témoigneront de nombreuses factures de commande de toilettes à des grands faiseurs de l’époque, Emilie n’hésitera jamais toujours de beaux matériaux, des étoffes rares, des cuirs précieux, des diamants, des boutonnières en diamants, de la fourrure, des rubans... Elle aime l'essence de lavande et les crèmes. Elle utilise les boîtes à mouches et des perruques poudrées ornées de perles, aigrettes et rubans. Pour matérialiser cette facette d'Emilie, de nombreux documents originaux, attestant de ses achats compulsifs et incroyables, seront exposés.


Des robes de 1747 avec modèle à la française ou modèle « à la Watteau » seront présentées. Engageantes dentelles, rubans, tissus d’époques, catalogue de merciers, éventails, perruques, boites à mouche, et documents d’époque reflètent cette passion. Des portraits, des gravures présenteront cette élégance féminine.

Une très belle collection de miniatures représentant les femmes du XVIIIè siècle, qui dans la suite d’Emilie, se “libèrent”.

 

Emilie(s), un OPéRA

2,3 et 4 juin 2017

Emilie est une femme des Arts et plus particulièrement une femme "de musique" : elle chante, elle danse, elle joue la comédie et se passionne pour cet univers créatif qui l'inspire.

 "Madame du Châtelet (...) de faire entendre sa voix d'ange dans Issé, sa pastorale préférée. Emerveillé, Stanislas lui promit toutes les représentations qu'elle souhaiterait organiser."


Gilbert Mercier, écrivain

Elle aura le rôle titre dans la Pastorale d'Issé, genre musical qui s'apparente aujourd'hui à un opéra. Issé est liée à l'histoire de la Lorraine puisque cette pastorale héroïque fut créée en 1697 à Fontainebleau pour le mariage de Louis de France et de Marie Adélaïde (de ce mariage naîtra le traité de Ryswick redonnant l'indépendance à la Lorraine). En 1748, c'est Emilie du Châtelet qui interprétera Issé au théâtre du château de la cour de Stanislas, pour 3 représentations.

 

230 ans après sa création, dans les mêmes lieux qu'à l'époque, cette œuvre musicale sera recréée à l'occasion du grand évènement "Emilie(s)".  Remplie de charme bucolique et d'amour, Issé sera jouée les 2,3 et 4 juin 2017 au théâtre de la Méridienne.

Emilie(s), un cycle d'animations, de conférences, d'ateliers

Pour accompagner ces deux évènements phares du projet "Emilie(s)", la Communauté de Communes du Lunévillois a souhaité développer un programme d'animations riche et variés, permettant au public de s'approprier encore plus la vie au temps d'Emilie, à Lunéville, au château, au siècle des Lumières.

Initiez-vous à la couture de costumes 18ème, découvrez la musique ou les danses de l'époque, les instruments utilisés... Comment s'habillaient les femmes, l'esprit "rococo", les coiffures... La décoration intérieure, les jardins, les bijoux...

De nombreuses thématiques sont déclinées sont au sein de ce programme qui se déroule du 19 novembre 2016 à septembre 2017.

Novices ou passionnés, scolaires, grand public... chacun pourra découvrir, s'émerveiller, s'étonner, apprendre au travers de ce programme complet.

  avec le soutien de