Vous êtes ici :

Accueil>Froville, 120 habitants, une capitale

Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

Depuis le 24 mai dernier, le pouls de Froville bat au rythme de la musique sacrée et baroque. Depuis 20 ans, ce village du Lunévillois permet aux talents de la scène internationale et ses jeunes pousses de rencontrer un public attaché à l’atmosphère conviviale des lieux. Avec son prieuré à l’acoustique exceptionnelle, ce festival s’est imposé comme un temps fort pour la musique baroque. Un événement prestigieux pour le Lunévillois auquel la Communauté de Communes s’associe, notamment en parrainant le concert de clôture.

Un prieuré roman à l’acoustique exceptionnelle

Fondé en 1080, le prieuré de Froville se distingue par une acoustique rare qui tire son originalité d’une nef à plafond plat. Un élément architectural remarquable, au même titre que son cloître dont les arcades gothiques originales furent démontées et vendues en 1922 pour être installées à New-York où l’on peut les admirer au Musée des Cloîtres, au nord de Manhattan.

   

« Froville, 120 habitants, une capitale »

Cette citation d’Olivier Bellamy s’adresse au Festival de musique sacrée et baroque de Froville qui a acquis un rayonnement international ainsi que la reconnaissance du public et de la presse spécialisée, séduits par les lieux et l’excellence de la programmation. Si le festival de Froville attire depuis 1998 les amateurs de musique sacrée et baroque, celui-ci se donne également pour objectif de partager la musique avec le plus grand nombre, tant auprès des jeunes publics que pour les habitants du territoire. Le festival, c'est plus de 50 000 spectateurs et des rencontres pleines de convivialité dans ce village de 120 habitants.

Une programmation à découvrir et partager

Cette 22ème édition, empreinte d’une énergie nouvelle et de la présence de bénévoles passionnés, est marquée du sceau de la fidélité et du renouveau. Cet esprit se retrouve également dans les autres actions organisées par l’Association des Amis du Patrimoine Culturel de Froville telles que les ateliers pédagogiques, le rendez-vous Musique et Littérature ainsi que le Concours International de Chant Baroque.

Un concert de clôture

C'est au contre-ténor Max Emanuel Cencic que revient la tâche de clore une 22ème édition à la programmation en tout point remarquable. Considéré comme l'un des chanteurs les plus fascinants et les plus polyvalents de sa génération, il interprétera le programme « Orlando Myth » autour de compositions de A.Vivaldi, G. F. Haendel et N. Porpora. Accompagné de main de maître par Le Concert de l’Hostel Dieu dirigé par Franck-Emmanuel Comte, Max Emanuel Cencic ici fait l'honneur de son unique date en France en 2019, ponctuant à Froville un tournée internationale qui le mène de Salzbourg à Vienne, passant par Londres, Moscou et Bayreuth.

Un concert exceptionnel auquel la CCTLB a tenu à s’associer étroitement. En parrainant cet événement de clôture, la collectivité vise à apporter son soutien la vie culturelle du Lunévillois tout en reconnaissant l’importance de ce festival dont la renommée et ses 50.000 visiteurs dépassent largement le cadre de notre territoire.