Vous êtes ici :

Accueil>Au quotidien>Environnement>Aux portes de Lunéville, l'eau

Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

Aux portes de Lunéville, l'eau

Vous vous trouvez sur un site de plus de 10 hectares (100 000 m²) à la biodiversité exceptionnelle situé aux portes de Lunéville, dont voici la carte :

Chenal de crue ?

Ce site naturel est un chenal de crue, c’est-à-dire une zone sans enjeux humains où l’eau de la Vezouze peut s’épandre lors de ses épisodes de crue :

Empreintes de la Vezouze hors crue et en crue

La Vezouze en crue ?

La rivière parcours 75 kilomètres entre sa source, située dans le massif des Vosges à proximité du col du Donon, et Lunéville. A la fin de l’hiver, de fortes précipitations et la fonte des neiges peuvent se combiner et former une soudaine et brusque surcharge d’eau dans le lit de la Vezouze, qui déborde. Gonflée par l’eau de ses affluents (le Vacon, la Blette, la Verdurette et l’Erbisey), l’eau de la Vezouze arrive alors grande quantité à Lunéville.

Depuis toujours, les zones humides bordant les cours d'eau qui servent de tampons à la rivière lors de ses crues. Cependant, l’artificialisation progressive de surface naturelles qui absorbaient autrefois l’eau de pluie et l’urbanisation tout azimut associée à de lourds travaux sur les cours d’eau (rectification, recalibrage) provoquent aujourd’hui de lourds dégâts lors des épisodes de crues.

 La Vezouze en crue à Chanteheux en 2007.

 

Vers des techniques douces

Fortes de ces constats, les collectivités sont conscientes de l’interconnexion de chacune d’entre elles tout au long du cours de la rivière et collaborent à des programmes de travaux concertés qui visent à utiliser des techniques douces afin d’imiter ou de récréer le fonctionnement naturel des cours d’eau.

A Lunéville, au lieu d’empêcher la rivière de déborder sur toute la commune et d’accélérer les écoulements vers les communes voisines, une zone d’expansion des crues a été recréée pour contraindre la Vezouze à déborder préférentiellement dans cette zone. C’est le rôle du chenal de crue où vous vous trouvez.

Pari gagné puisque lors des récents épisodes de crues, le débordement dans ce chenal a fait diminuer la hauteur d’eau d’environ 30cm en ville !

et DEMAIN ?

Les collectivités Lorraines prennent les problématiques liées à l’eau à bras de corps : ces dernières sont systématiquement intégrées aux documents d’urbanisme, via notamment la préservation des zones humides et des zones d’expansion de crues.

Mais aujourd’hui, conscientes que les enjeux d’un cours d’eau se jouent de sa source à sa confluence, les collectivités agissent.

Outre l’ambitieux programme d’actions que la CCTLB mène actuellement en partenariat avec l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, une vaste réflexion est engagée avec l'Etablissement public territorial de Bassin (EPTB) Meurthe-Madon, en vue de structurer la compétence «Gestion de milieux aquatiques et prévention des inondations» ou GEMAPI et d'établir ensemble des actions concertées à plus large échelle.